Coordonnées



 Les Éditions Sisyphe

 4005, rue des Érables
 Montréal, QC, Canada
 H2K 3V7
 Tél. : 514-374-5846
 Courriel


 Diffuseur en Europe

 Librairie du Québec Paris
 30, rue Gay Lussac
 75005 Paris
 Tél. :+33 1 43 54 49 02
 Téléc. : 01 43 54 39 15
 Courriel

Un recueil de poèmes sur le drame de Polytechnique

par Sisyphe

Pour commémorer le 20e anniversaire de la tuerie de Polytechnique à Montréal, les éditions Sisyphe publient un recueil des poèmes qu’Élaine Audet a écrits sur ce drame et ses victimes au fil de ces deux décennies.

Sel et sang de la mémoire. Polytechnique 1989

Montréal, le 12 juillet 2009 - Il y aura 20 ans, le 6 décembre 2009, 14 jeunes femmes ont été tuées à l’École polytechnique de Montréal par un jeune homme qui a tiré sur elles en criant sa haïne des féministes.

Le 6 décembre prochain, on se souviendra de ces jeunes femmes mortes privées de la vie et d’un brillant avenir dans la fleur de l’âge, on se souviendra également de leurs familles, de leurs collègues et de leurs ami-es meurtris à jamais.

Pour commémorer cet événement, les éditions Sisyphe publient un recueil des poèmes qu’Élaine Audet a écrits sur ce drame et ses victimes au fil de ces deux décennies.

En introduction, l’auteure s’adresse à l’une des victimes du meurtrier de Polytechnique, Geneviève Bergeron, qui était une amie de sa fille, et elle rappelle que la violence contre les femmes ne semble pas vouloir cesser : « Je t’écris, comme lorsque l’on ne sait plus à quelle puissance collective se vouer, parce que, même si chaque année depuis votre assassinat nous crions ensemble "jamais plus", la violence sexiste continue à cibler les femmes partout dans le monde. »

Puis, "Ode aux sur-vivantes", un poème qui a fait l’objet d’une lecture publique lors du premier anniversaire de Polytechnique en 1990, nous plonge dans une émotion qui nous tiedra jusqu’au dernier poème :

    je te vois devenir croisement de pensées
    énergie souveraine à soi-même revenue
    trouver des milliers de soeurs
    dans l’espace-temps tissé de chair
    par les doigts d’invisibles fées

Dans « Sel et sang de la mémoire », qui donne son titre à ce recueil, la poète écrit :

    Que peuvent les armes sans un tueur
    Sans l’oeil qui vise au coeur de l’envol
    Envieux de l’espace tracé par nos mains
    Des lits profonds où nous cultivons la joie

Parmi les thèmes de la mort, la haine, de l’absence, de l’inéluctable, s’impose une communion constante avec les mères qui ont perdu tragiquement leur enfant, y compris la mère du meurtrier :

    Le 6 décembre 1989 à Montréal
    Des mères découvrent en état de choc
    Que l’arme à retardement de l’envie
    Vient d’abattre leurs quatorze filles en plein vol
    Une mère seule apprend sans y croire
    Que son fils aimé est l’auteur du massacre

L’auteure

Poète et essayiste, Élaine Audet a publié plusieurs livres et articles au Québec et à l’étranger. Son dernier recueil de poèmes s’intitule La Plénitude et la limite (2006). Elle a aussi publié Prostitution, perspectives féministes en français et en anglais aux éditions Sisyphe. De 1989 à 2004, elle a tenu une chronique féministe et littéraire au mensuel d’information politique l’aut’journal. Elle est éditrice, avec Micheline Carrier, du site "Sisyphe, un regard féministe sur le monde" et des éditions Sisyphe.

Fiche technique

Élaine Audet, Sel et sang de la mémoire. Polytechnique, 6 décembre 1989, éditions Sisyphe, Coll. Poésie, Montréal, 2009. ISBN : 978-2-923456-13-3. Coût : 10$. En librairie. Par la poste : ajouter 2,50$ pour frais d’expédition.

Distribution au Québec et au Canada :

  • Les éditions Sisyphe Montréal
    1-514-374-5846
    Courriel
  • Europe : Distribution Nouveau Monde/Librairie du Québec
    Courriel.
    Téléphone : 01 43 54 49 02
    Télécopie : 01 43 54 39 15


    Éditions Sisyphe, le 12 juillet 2009

  • Partagez cette page